L'Ecomusée Vosgien de la Brasserie

L'Ecomusée Vosgien de la Brasserie

Populaire
lolo   14 septembre 2013  
 
0.0
 
0.0 (0)
1083   0   1   0   0   0
 
Write Review
L'Ecomusée Vosgien de la Brasserie

coordonnées

Pays
Adresse
route de Mirecourt 88270 - Ville-sur-Illon

Contact

N° de téléphone
33 (0)3 29 36 58 05
e_mail
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adossée à la Vôge, et dans la douce vallée de l'Illon, le village de Ville-sur-Illon se révèle par son pittoresque et un caractère imprégné par une riche histoire: celle, millénaire, des Seigneurs, et celle, plus que tricentenaire, des Brasseurs...

L'eau, abondante et pure, de la nappe sur fond de grès des Vosges, a été déterminante pour le choix du lieu et la qualité des bières élaborées depuis 1627 par Claudon Voyriot. C'est surtout au XIXème siècle que les brasseries se multiplièrent avec les brasseurs Maudru - Michel - Thouvenot - L'Hôte.

Publicité 1930s "carton"
1870 ... désastre de Sedan: L'Alsace-Moselle est annexée. Jacques Lobstein, fils de tonnelier né à Brumath, bourgade située au Nord de Strasbourg, quitte l'Alsace pour s'installer à Xertigny, dans les Vosges, où il prend la direction d'une brasserie artisanale, la Brasserie de la Cense.

1877 il devient propriétaire à Ville-sur-Illon de la Brasserie L'Hôte. Malheureusement, ses bâtiments se révèlent trop exigus pour prendre le train de la modernisation et du brassage industriel de bières de fermentation basse. C'est pourquoi J. Lobstein fonde en 1887 celle qui devint la Grande Brasserie et malterie Vosgienne.



.: Les étapes de la modernisation :.
1900
Construction de la malterie >>>photo
1900 / 1910
Modernisation des sources d'énergie (vapeur et électricité)
1920 / 1930
Modernisation des caves de fermentation et de garde (remplacement progressif du bois par l'aluminium)

Récupération du CO2 pendant la fermentation

1930 / 1937
Nouvel embouteillage

Nouvelle salle de brassage >>>photo

Dans les premières années du siècle, la production de bière atteint 46.000hl./an. Dès les années 1920, avec le développement du panaché, débute la production des limonades et sirops, qui atteindra 10.000hl./an vers 1930. La livraison s'effectuait alors sur plusieurs départements avec d'importants débits sur Troyes et Paris.
Malheureusement, les concentrations d'après-guerre ont raison de sa production de bière fin 1956, de celle du malt en 1966, de celle des boissons gazeuses en 1975, date à laquelle la brasserie employait encore 33 personnes.

Map

Inverser départ/arrivée

Avis des utilisateurs

Il n'y a pas d'avis d'utilisateur pour cet article.
Already have an account? or Create an account